Il s’en est fallu de peu: 5ème journée

Les Yétis se déplacent pour le cadre de la 5ième journée de championnat chez le leader invaincu les Drakkars de Caen, la meilleure défense du championnat avec seulement 4 buts encaissés par le portier international Ronan Quemener. Un match difficile attendait les joueurs du Mont Blanc à l’extérieur qui se déplaçaient pour la première fois de la saison quasiment au complet seul Victor Cocar toujours blessé est absent. Arthur Devouassoux a été validé par la fédération et Alex Roberts n’est pas suspendu suite à la pénalité de méconduite pour le match lors de la rencontre contre Cholet après 26 secondes de jeu.

Une première période à l’avantage des locaux, qui démarre en trombe face à des Yétis trop timides qui se laissent prendre de vitesse et sont vite dépassés par le jeu bien en place des Drakkars. Après un round d’observation les locaux ouvrent la marque par Ménard qui gagne son duel sur le défenseur des Yétis après un engagement remporté par le finlandais Lavonen 1-0 à 10’58. Les Yétis ne tardent pas à réagir après un bon pressing d’Aimonetto, c’est Roberts qui trompe Quemener pour égaliser 1-1 à 14’18. Les Drakkars continuent leur marche en avant et en fin de période ils vont inscrire deux buts, un tout d’abord sur une belle déviation de ce diable de Ménard 2-1 à 18’23 sur un shoot anodin d’Alvarez. Puis à 50 secondes de la fin de période de nouveau un shoot d’un défenseur Caennais Colotti, le jeune Robert vient tromper Goy 3-1 à 19’06. Une première période dominée par les drakkars de Caen qui ont été plus rapides et plus combatifs que les Yétis avec une domination par 11 lancers à 6 pour les locaux. A noter que les deux équipes auront fait preuve de discipline durant cette première période aucune pénalité n’a été appelée par Mr Leberre, preuve d’un excellent état d’esprit entre les deux équipes dans un match engagé mais discipliné.

Les Yétis doivent renverser la vapeur en deuxième période. Dès le début de la période Quemener est mis à rude épreuve pas les attaquants des Yétis qui sont plus agressifs et plus présents pour essayer de revenir au score. Il faudra attendre une contre attaque menée à la 6ième minute par Jenista qui trouve Léger qui peut la remettre en retrait à Chauvière qui d’un tir puissant vient tromper Quemener et ramener les siens à 3-2 à 26’41. Dans la foulée de ce but les Yétis continuent d’être agressifs sur leur pressing et, sur une erreur de relance des Drakkars, Roberts se retrouve seul dans le slot et ajuste la lucarne pour permettre l’égalisation 3-3 à 28’12. Le jeu se durci et la toute première pénalité du match va être sifflée contre Caen à 34’03 pour un accrocher de Lavonen. Les Yétis vont alors prendre l’avantage au score par Bicha assisté de Tierney et Roberts 3-4 à 34’58 sur la première supériorité du match. La fin de période est plus tendue, les deux équipes se rendent coup pour coup l’intensité physique et la vitesse augmentent mais le score en reste là. Les Yétis ont renversé la tendance pour mener 3-4 et ils ont nettement dominé aux nombres de lancers par 11 à 4.

Une troisième période indécise où les Yétis vont laisser échapper la victoire à 5 mn du terme de la rencontre. La fatigue et la nervosité des deux équipes commencent à faire effet dès le début de cette dernière période avec d’abord une pénalité pour les Yétis à Jenista 42’24 puis aux Drakkars à 43’20. Les deux équipes se neutralisent mais les locaux écopent d’une nouvelle pénalité à 45’21. Les Yétis profitent de cette supériorité pour se créer une énorme occasion pour Léger qui rate son duel face à Quemener. C’est au tour des Yétis d’être pénalisés avec deux fautes consécutives de Rama à 48’23  puis à 50’30, 4 minutes pendant lesquels les Yétis vont souffrir mais ne vont pas rompre grâce de belles parades de Goy mais également un peu de réussite. On se dit alors que les Yétis tiennent leur victoire malgré les assauts des Drakkars mais à 5mn de la fin, sur un tir de Colotti, Aurard laissé seul par la défense des Yétis dévie habilement le palet entre les jambes de Goy pour ramener les siens à 4-4  à 55’30. La fin de période est très tendue les deux équipes ne voulant pas faire la moindre erreur. A noter durant cette troisième période la nette domination des Drakkars au nombre de lancers par 21 à 5.

On se dirige vers la prolongation que connaissent bien les Yétis car déjà jouée lors de leur 3 derniers matchs de championnat. Les deux équipes joueront la carte défensive ne voulant pas se compromettre et le payer cash. Seul deux shoots seront pris de part et d’autre. Il faudra une série de penaltys pour départager les deux équipes.

La série de penaltys sera à l’avantage des Drakkars qui marqueront leur deux premiers par Menard et Lavonen alors que les Yétis ne trouveront pas la moindre faille face à un Quemener impérial. Les Drakkars empochent la victoire dans un match très accroché où les Yétis ont manqué le coup alors qu’ils menaient à 5 minutes du terme et qu’ils avaient réussi à marquer 4 buts à Caen ; chose qu’aucune équipe n’avait fait avant en championnat. Nul doute que les Yétis auront des regrets malgré un point ramené face à une équipe Caennaise très solide défensivement et à qui tout réussit en ce moment ce qui leur permet d’être leader du championnat de division 1.

Les Yétis du Mont Blanc vous attendent samedi prochain pour la réception des Remparts de Tours dans le cadre d’Octobre Rose à la patinoire de Saint Gervais à 19h30. Venez nombreux soutenir votre équipe.