Catégorie : Actualités

#D1#J26 Les Yétis se préparent au mieux

Pour cette ultime journée de Division 1, les Yétis du Mont-Blanc accueillaient les Remparts de Tours. Une rencontre aux enjeux diamétralement opposés entre les deux équipes.

Palais des Sports, Megève, Hockey Hebdo Alexandre Juillet

FICHE TECHNIQUE 388 spectateurs Arbitres : M. Scolari assisté de MM. Barcelo J. et Pointel
Buts :
Mont-Blanc : 17:01 Pierre Vissio (ass Victor Orset) ; 53:05 Arnaud Lazzaroni (ass Victor Orset) ; 54:40 Ville Vepsalainen (ass Arthur Coulon)
Tours : ; 34:54 Jordan Mugnier (ass Kevin Altidor et Bryan Kolodziejczyk) ; 43:34 Peter Bourgaut Pénalités 49 minutes dont 10 à Lazzaroni 5+20 à Leger contre Mont-Blanc 10 minutes contre Tours

Côté Yétis, cette opposition sonne comme une bonne préparation à la poule de maintien qui s’annonce déjà dès la semaine prochaine, où les haut-savoyards accueilleront les Vipers de Montpellier à Megève dans le cadre de la 1ère journée des play-downs. Côté tourangeau, l’objectif est tout autre. Toujours dans le wagon potentiel des élus aux play-offs, tout autre résultat qu’une victoire face aux Yétis pourrait compromettre l’avenir de Tours en série et sonnerait la fin de saison de ces derniers au terme de ces 60 minutes. Quoi qu’il en soit, les visiteurs devaient prendre des points sur la glace du Palais de Megève pour continuer d’espérer.

Engagement maximum.

Le début de rencontre voit Mont-Blanc prendre la première initiative du match. Aimonetto après un bon relais dans le dos de Bicha, testait Garnier. Tours ne tardait pas à répondre. Mugnier répliquait d’un contre à 2, mais Sanyas déviait. Guer se voyait le premier pénalisé pour un retard de jeu. Les visiteurs poussent sur leur jeu de puissance et acculent les verts et rouges sur leur but, mais Mont-Blanc s’en sort sans encombre. Ce sont même les locaux qui obtiennent la meilleure occasion de ce début de match dans les instants suivants. Bicha prend son vis-à-vis de vitesse, décale Léger, qui manquait de peu l’ouverture au second poteau. Le premier dix est disputé entre les deux formations qui jouent le tout pour le tout. Tours se fait pressant pour ouvrir la marque et le local de l’étape Jordan Mugnier prend encore la poudre d’escampette plein axe. Sanyas se jette en puckcheckant et empêche l’ouverture du score.

Mont-Blanc prend de l’avance

Le rythme est intéressant et les actions en territoires offensifs demeurent tranchantes. Tours dominent aux poings, mais se fait saisir sur un contre rondement mené. Guer entre en zone. Orset se saisit du disque et décale Vissio qui frappait la partie supérieure, 1-0 à 17’01. Ce but rassure les locaux qui obtiennent une nouvelle grosse chance de doubler la mise. Coulon fait tomber son défenseur sur une feinte, mais voit le disque fuir le cadre. Fin du premier acte, Mont-Blanc mène 1 but à 0 dans une rencontre extrêmement disputée.

Tours revient

Le début de deuxième période est très chaud entre les deux formations. Une pénalité est appelée contre Tours. Le jeu se poursuit et Durand vient se charger de couper la course de Valerian Croz de manière irrégulière, ouvrant en bonus la porte sur cette charge violente. Mont-Blanc évolue alors en jeu de puissance à 5 contre 4. Les esprits s’échauffent et les coups sont échangés dans le dos du corps arbitral qui manquait certaines actions vicieuses dans le déroulement du jeu. Cette supériorité ne donnera rien, mais les visiteurs amèneront le danger de retour à 5. D’abord part Martin qui profitait d’un excellent travail de Lukacevic mais buttait sur Sanyas, ensuite par Pichnarcik qui coupait une passe en tour de cage au premier poteau. Le momentum est tourangeaux à cet instant de la rencontre. Les hommes de Garnier appuient leurs attaques et il faut quelques jolis miracles de Raphael Sanyas pour empêcher aux blancs de revenir dans cette rencontre. La pression monte, mais le portier fait le travail. Downey se débarrasse facilement de son défenseur, déborde le gardien, mais ce dernier ferme une nouvelle fois de la botte.

Tours revient dans le match

Tours impose une bonne intensité à son adversaire désormais. Rama reprend irrégulièrement son opposant et envoie les Yétis en infériorité. La tension monte entre les deux bancs. Downey reste au sol sur un contact. La tension est à son comble dans ce dernier rendez-vous de la saison. Mont-Blanc est sanctionné de 2 minutes pour surnombre + 2 minutes de banc mineur suite à une réclamation de son banc sur la décision du surnombre. A 5 contre 3, Tours presse, mais Sanyas est en état de grâce et repousse tour à tour chacune des situations, notamment par 3 fois successives au-devant du très en vue Ned Lukacevic. Le public s’enflamme au retour à 5 des locaux qui ont su faire preuve de caractère face à une formation tourangelle déterminée à revenir à la marque. Une situation qui se présente une nouvelle fois. Mont-Blanc se retrouve à 4, suite à une faute de Cvengros. Tours récompense enfin les efforts consentis, et c’est le jeune Mugnier qui vient permettre aux Remparts de revenir dans le match, 1-1 à 34’54 [5-4]. L’atmosphère est à nouveau au jeu en fin de période. Nechala lance en force, Sanyas effleure le disque et le dégage de la trajectoire dangereuse de justesse. A l’autre bord, Vissio tire en direction de la lucarne, mais Garnier bloque de la mitaine. Un but partout après 40 minutes de jeu.
 


Mont-Blanc renversant

Le début de troisième conserve toute sa tension. Au cœur de la première minute, Léger est d’ailleurs expulsé pour une faute et 5 minutes + 20 minutes de pénalité pour charge à la tête. Mont-Blanc résiste bien à ce jeu d’infériorité durant les premiers instants. Pourtant, les Remparts parviendront à doubler la mise par Bougaut à la réception d’un palet laissé libre devant le filet, 1-2 à 43’34.

Duel engagé entre les 2 équipes

Tours donne tout pour accrocher ses play-offs. Mugnier obtient une nouvelle échappée, mais Sanyas continue de faire preuve d’une solidité remarquable, stoppant ce dernier de la mitaine. Frustré, le jeune français se rend auteur d’un cinglage à l’endroit de Jenista et écope de deux minutes. Les actions se multiplient alors sur la cage de Garnier, mais Lazzaroni et Aimonetto ne parviennent pas à ramener les leurs. La partie est débridée mais reste diablement ouverte malgré les nombreuses punitions distribuées depuis l’entame de cette acte 26 de Division 1. Les formations sont au bord du K.O. Arès obtient un lancé en bonne position, mais le portier est décisif. Dans la minute qui suit, Lazzaroni régale. Depuis l’arrière de son but, le défenseur part en solo, passe la rouge, se débarrasse d’un joueur, de deux, puis lance à la cage. Garnier est mal inspiré et cède pour la seconde fois de la rencontre, 2-2 à 53’17. Le buteur écope de dix minutes sur cette action pour raillerie et abandonne les siens pour la fin de match. Mont-Blanc se sent mieux. Parfaitement servi par Vepsalainen, Coulon part en break. Ce dernier frappe la botte de Garnier, mais derrière lui, le finlandais qui avait suivi trouve le fond des filets en débordant le cerbère par la droite, 3-2 à 54’40. Mont-Blanc se donne des ailes. A 3 contre 1, Bicha obtient une bonne chance, mais Garnier est encore décisif de la botte dans le soupirail droit. Les play-offs s’éloignent pour la formation tourangelle. Dans cette fin de match asphyxiante, le trio arbitral du soir est en difficulté, les acteurs à fleur de peau et c’est le moment que choisi Julien Guimard pour prendre son temps mort et calmer ses troupes à quelques secondes de la sirène finale. A l’autre bord, Garnier cherche les mots pour remobiliser ses troupes, qui a cet instant du match sont virtuellement éliminées de la course aux séries. Les solutions du coach de Touraine resteront vaines. Mont-Blanc, couteau entre les dents prépare au mieux son rendez-vous prochain en play-downs.
 


Victoire des Yétis du Mont-Blanc 3 buts à 2 dans cette rencontre. Un succès qui prive les Remparts de Tours de l’accession aux play-offs. Immense déception pour Tours qui voit son chemin s’arrêter là. La formation de Rodolphe Garnier boucle donc sa saison sur ce revers en Haute-Savoie face à une équipe alpine parfois dominée, mais ultra-combative et solidaire, à l’image d’une résistance extrême à 3 contre 5 pendant près de 2 minutes en milieu de match. Mont-Blanc conclut donc sa saison régulière par une victoire symbolique à domicile face à Tours, qui prive du même coup les Remparts de séries. Véritable déception au regard d’un effectif truffé de qualité, mais trop peu efficace dans cet affrontement final. Petit bémol dans ce spectacle tendu et engagé, des décisions, voir attitudes arbitrales parfois étonnantes et qui ont fait disjoncter les deux bancs et bon nombre de joueurs. Le métier d’arbitre étant difficile, souhaitons tout de même de meilleurs soirs à nos 3 officiels. Les vacances s’en viennent pour les turquoises et blancs. Mont-Blanc, de son côté, a d’ores et déjà rendez-vous pour jouer sa survie dans cette même Aréna de Megève, samedi prochain face à Montpellier. Un rendez-vous qu’il ne faudra pas rater pour Guimard et les siens, face